[vide]

L’eau du robinet est elle dangereuse pour la santé  ?

L’eau du réseau de distribution Français provient de captages en eaux de surface (40%) et en eaux souterraines (60%). La méme eau étant utilisée aussi bien pour la consommation humaine que pour les autres usages domestiques , des normes de potabilité ont été définies par le ministère de la santé publique.

L’eau captée est   souvent chargée en nitrates ,pesticides et herbicides résultant de l’agriculture intensive, de métaux lourds , de résidus médicamenteux ou d’autres polluants industriels. Une fois captée, d’autres pollutions résultant de traitements chimiques se rajoutent avant la distribution de l’eau au réseau ;   chloreeau de javel, ou   bioxide de chlore pour un traitement rémanent bactériologique et   floculants tels les sels d’aluminium pour en améliorer la turbidité.

Il est évident que face à la dégradation de plus en plus marquée de la qualité des eaux de surface comme celle des eaux souterraines , les systèmes de traitement en fonctionnement sur les differents sites de captage, souvent vétustes et générateurs de  pollution supplémentaire  ne permettent plus aux abonnés de penser que l’eau du robinet peut etre bonne à leur santé ; ainsi de nombreux usagers ont pris l’habitude de consommer de l’eau en bouteille .

 

Du poison dans l’eau du robinet

Titre du  reportage de Sophie Legall  diffusé plusieurs fois sur  france 3 dont est extrait le texte suivant:

Munie d’une valise multimédia équipée d’éprouvettes, l’auteur enquête à travers la France pour recueillir les preuves de la contamination et interpeller les autorités.

Dans le Centre, en Normandie ou en Charente, l’eau regorge de pesticides ou de nitrates, ces traitements chimiques qui peuvent provoquer des cancers.

Les autorités le savent bien mais elles délivrent régulièrement des dérogations qui permettent de distribuer une eau impropre à la consommation. Dans des villages d’Auvergne ou à Saint Etienne, les habitants boivent une eau blanchie avec de la poudre d’aluminium qui peut déclencher la maladie d’Alzheimer. Les doses dépassent largement le seuil de risque fixé par les scientifiques mais la réglementation ignore les dangers de ce neurotoxique.

Elle fait aussi l’impasse sur le radon, ce gaz hautement radioactif qui contamine l’eau potable dans le Limousin. Depuis quelques années, des citoyens et des scientifiques isolés tirent la sonnette d’alarme sur ces poisons qui coulent de nos robinets.

Partout en France, l’eau potable charrie désormais une trentaine de résidus médicamenteux : antidépresseurs, traitements contre le cancer, hormones de la pilule contraceptive qui modifie le sexe des poissons… Pour protéger sa population de ce cocktail pharmaceutique qui pourrait devenir explosif, la Suisse installe des filtres actifs contre les molécules des médicaments.

Alors que l’Europe somme la France de moderniser ses usines de traitement, notre pays ne cesse de minimiser l’ampleur de la pollution. Les communes et les grandes compagnies de distribution de l’eau ne souhaitent pas que de nouvelles règles viennent compromettre leurs affaires. Et tant pis si les Français trinquent à leur santé… C’est un éternel recommencement… et une question lancinante, l’eau du robinet est-elle oui ou non potable ? A en croire ce documentaire explosif, la réponse est non, sauf si on aime l’aluminium, les nitrates, les pesticides et les résidus de médicaments. « C’est un danger invisible qui menace les foyers, une menace pour la santé des Français, des plus jeunes aux plus âgés. Les citoyens l’ignorent, l’eau potable qui coule de leurs robinets est souvent contaminée » s’inquiète le documentaire d’investigation  diffusé   sur France 3.

Qu’on habite dans le Centre, en Normandie ou en Charente, on boit de l’eau qui « regorge de pesticides ou de nitrates, ces traitements chimiques qui peuvent provoquer des cancers ». Même si elle est parfois conforme aux normes sanitaires actuelles, ce qui n’est pas toujours le cas, l’eau du robinet consommée chaque jour par des millions de français serait contaminée aux polluants chimiques .

Véritable cocktail chimique, l’eau tirée du robinet dans la région Centre et en Ile-de-France regorgerait de pesticides et autres nitrates, mais aussi de résidus médicamenteux. Les pouvoirs publics connaissent cette pollution mais ferment les yeux, en distribuant régulièrement des dérogations permettant de continuer à distribuer une eau qui dépasse les normes pesticides ou nitrates. Résultat, des auvergnats ou stéphanois boivent une eau blanchie avec de la poudre d’aluminium, susceptible de provoquer la maladie d’Alzheimer.Le documentaire rapporte que les doses de toxicité dépassent largement le seuil de risque fixé par la plupart des scientifiques.  

Et le constat est accablant, « partout en France, l’eau potable charrie désormais une trentaine de résidus médicamenteux : antidépresseurs, traitements contre le cancer, hormones de la pilule contraceptive qui modifie le sexe des poissons ».

La France, depuis plusieurs années, doit moderniser ses usines de traitement, mais l’Etat minimiserait l’ampleur de cette pollution, comme les communes et les grandes compagnies de distribution qui ne souhaiteraient pas que de nouvelles règles les contraignent à de lourds investissements.

 

Qualité de l’eau du robinet : l’appel au secours de  que choisir?

l’UFC-Que Choisir  a rendu publique une analyse préoccupante de la qualité de l’eau du robinet distribuée en France :

Le cocktail des principaux polluants décelés (pesticides, nitrates, sélénium) met en évidence les graves menaces que la pression agricole fait peser sur la ressource. Les pesticides et les nitrates inondent les cultures… mais aussi l’eau du robinet

En savoir plus : http://www.quechoisir.org/environnement-energie/eau/eau-potable/communique-qualite-de-l-eau-du-robinet-en-france-l-appel-e-au-secours-de-l-ufc-que-choisir


Attention dangers! maladies de civiisation 

* Alzheimer : l’aluminium, utilisé pour clarifier l’eau du robinet, est soupçonné d’être une des causes de cette maladie 

* Cancer : la chloration de l’eau entraîne la formation d’haloformes dont on sait qu’ils sont cancérigènes ;

* Intoxication par le plomb des canalisations : ce métal affecte surtout les enfants qui n’éliminent que 50% du plomb absorbé contre 90% pour les adultes

* Calculs rénaux : la forte teneur en calcaire est à mettre en rapport avec les 3 500 000 opérations annuelles de calculs rénaux en France.

* Les pesticides : La France est le premier consommateur de pesticides en Europe avec 85.000 tonnes par an, soit le tiers de la consommation européenne totale. On peut légitimement se poser la question de l’innocuité de l’eau potable en France, et pas seulement de celle distribuée au robinet.

 

 

Rechercher
Gamme de prix:
Devis
Payez votre devis en ligne!
Newsletter
Recevez des offres attractives et des infos exclusivement destinées à nos membres.
LIVRAISON GRATUITE dès 150 € d'achat
REMISE DE 1 % dès 1000 € d'achat